Prévention / Réconciliation

Message d'erreur

Deprecated function : implode() [function.implode.php]: Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters dans drupal_get_feeds() (ligne 394 dans /home/bbabde2/www/institut-charlesrojzman.com/includes/common.inc).

Dans de nombreux endroits de la planète, la vie sociale, les conditions de vie des individus, la sécurité et le bien-être des populations sont entachés par des violences collectives et dans les cas plus extrêmes, par des guerres civiles ou des génocides. Ces phénomènes sont annoncés par des incompréhensions réciproques, des préjugés et des diabolisations entre groupes opposés puis se concrétisent par la montée des haines, le renforcement des divisions politiques, claniques ou ethniques. Ces phénomènes rendent toute construction sociale impossible et fragilisent ou détruisent complètement les possibilités d'une vie réellement démocratique et peuvent se terminer dans des guerres ou des affrontements meurtriers.

L'Insitut Charles Rojzman oeuvre depuis trente ans à la prévention de ces divisions et de ces haines ainsi qu'à la réconciliation des populations après des épisodes de violences collectives. Il permet ainsi d'une part de prévenir l'agravation des situations par la prise en compte des peurs, des sentiments de victimisation et  d'impuissance, de soigner les haines et de recréer des liens entre des groupes et des milieux qui ne se côtoient plus, qui ne veulent ou ne parviennent plus à vivre ensemble. Après des guerres civiles ou des génocides, il accompagne la réconciliation des adversaires d'autre part. Il permet ainsi de soigner les séquelles des traumatismes collectifs par le rétablissement de la confiance et la recherche de solutions aux problèmes communs rencontrés dans la cohabitation.

Le département Prévention/Réconciliation poursuit trois objectifs complémentaires :

  • sensibiliser et éduquer à la vie démocratique dans le but de prévenir les tentations extrêmistes et totalitaires
  • prévenir et soigner les violences en recréant des espaces de débat conflictuel entre adversaires
  • former et accompagner des personnes qui oeuvrent à la réconciliation ou à la prévention des violences collectives auprès des populations.

Il est à la fois actif dans plusieurs pays d'Europe, en Amérique du Nord et dans diverses régions du monde comme l'Afrique des grands lacs, le Moyen-orient, l'Amérique latine...