Que fait l'intervenant en tant que superviseur ou en analyse des pratiques ?

Message d'erreur

Deprecated function : implode() [function.implode.php]: Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters dans drupal_get_feeds() (ligne 394 dans /home/bbabde2/www/institut-charlesrojzman.com/includes/common.inc).

L’intervenant en Thérapie Sociale répond à des demandes de supervision ou d’analyse des pratiques en groupe. De la même manière que lorsqu’il forme, il propose un processus d’apprentissage qui vise d’abord à renforcer la confiance et permettre une plus grande coopération entre les participants et davantage d'intelligence collective. Quand il supervise un groupe, l'intervenant en Thérapie Sociale travaille avec le groupe et non sur le groupe. Cela nécessite de renforcer et fluidifier les liens entre les participants afin qu'ils parviennent à échanger librement et véridiquement sur les thématiques et les réalités que vivent les participants dans leur réalité professionnelle. Il facilite la recherche et les avancées du groupe par un travail d’accompagnement de l’intelligence collective.

L’approche pédagogique repose sur l’harmonisation des motivations du groupe en vue d’obtenir un contrat dans lequel chaque participant trouve un bénéfice réel qui le motive. Au départ, l’intervenant a ses propres objectifs, cependant que les participants ont eux-mêmes les leurs. L’harmonisation de tous ces objectifs conduit à un dénominateur commun qui sert de contrat et permet de définir des thèmes et des modalités de travail tenant compte des besoins de tous.

L’approche passe également par la constitution du groupe, soit un travail de rencontre dont le but est de diminuer les peurs et les méfiances et d’instaurer un climat de confiance. Ce climat est la condition à laquelle les participants abordent leurs véritables difficultés et partagent leur vision et leur connaissance de la réalité sans tabous ni langue de bois.

Les compétences d’intervenant en Thérapie Sociale ne permettent pas de superviser individuellement les personnes. Elles ne lui permettent pas non plus de mener des supervisions thérapeutiques ou de travailler la résolution des conflits et troubles psychiques des individus dans le groupe. Ceci relève d'une compétence de thérapeute social et requiert un travail personnel plus approfondi de chaque participant au sein du groupe sur les filtres émotionnels, l’impuissance, la victimisation et la violence. Dans son travail de supervision ou d’analyse des pratiques, il peut apporter des éclairages méthodologiques ou théoriques relatifs à la Thérapie Sociale, qu’il a appris dans sa propre formation, dans la mesure de ce qui est utile à la réalisation des objectifs du groupe.