Ré-enchanter nos malaises relationnels

Trop souvent, les émotions désagréables, dérangeantes, insatisfaisantes, sont banalisées comme faisant partie de la vie. Nous pensons que les gens « sont comme cela », qu’il n’y a rien à y faire, que les incompréhensions et malentendus sont normaux et qu’il ne faut pas y prêter plus attention que cela. Ou alors, nous avons l’impression que cela va être fastidieux de tenter véritablement de se faire respecter ou de se faire entendre et comprendre. Car si rien n’est entrepris, il en reste souvent des traces invisibles : ressentiments, vengeances, méfiances, séparations, insensibilisations, indifférences…

Face aux crises multiples, aux incertitudes et la mouvance rapide du monde, l’adaptabilité et la confiance en soi sont des ressources incontournables à développer pour que les membres d’une société parviennent à vivre dans une tranquillité relative, contribuant au bien-être.

Pourtant, cette relation aux autres et à nous-mêmes est souvent conflictuelle : les autres et l’environnement familial et social nous présentent en permanence des défis, des contradictions difficiles à gérer. Le besoin d'apprendre et de développer la capacité au conflit par opposition à la violence, c’est l’axe central et incontournable pour aborder les défis relationnels et sociétaux.